En cette fin d'année, il y a bien des choses qui se bousculent dans ma vie, raison pour laquelle j'ai un peu délaissé ce blog et le partage de mes écrits et de mes lectures.

J'aurais bien aimé digresser pendant des heures sur la notion d'indépendance vis-à-vis de nos propres parents. Je me suis envolée de chez moi à l'âge de 16 ans, je croyais vraiment avoir rompu un lien, être devenue adulte... Mais je constate que claquer la porte, ce n'est pas prendre son indépendance, c'est refuser d'affronter les problèmes. On ne devient adulte que quand on les affronte réellement. La trentaine approche, je crois que c'est le moment pour moi de m'y mettre enfin !

J'aurais bien aimé expliquer pourquoi je ne partage plus mes écrits. Pas que j'ai de multiples demandes, mais un lectorat si réduit soit-il reste un lectorat et ça m'embête de ne plus rien avoir à vous proposer. Ce n'est pas que je n'écris plus, mais je crois que j'ai besoin de garder un peu pour moi mes créations, de me recentrer avec ce plaisir premier qui est de vivre des aventures au-delà de mes propres limites factuelles. Je crois que ce que je préfère dans l'écriture, c'est cela. Le partage, c'est comme la cerise sur le gâteau. Celle-ci semble m'apporter de moins en moins à mesure que l'indifférence reprend sa place, alors je préfère limiter la casse.

Du coup, j'ai vraiment, vraiment envie de réfléchir à la notion de talent.

Quand j'étais enfant, ma naïveté me poussait à croire que les gens connus étaient tous d'une rare exception. Je pensais que seuls les plus talentueux accédaient à une certaine notoriété, et j'étais certaine qu'un vrai talent ne pouvait demeurer dans l'ombre.

J'ignore si j'ai moi-même du talent, il est bien trop difficile de juger son propre travail pour le dire. Mais je connais bien des gens qui en ont, et qui pourtant ne sont pas connus. J'ai envie d'avoir une pensée pour eux aujourd'hui.

Mon père, dessinateur de talent, employé de banque durant quarante ans, aujourd'hui à la retraite.

Mon voisin, chanteur et musicien qui inonde notre rue de notes joyeuses l'été, responsable magasin.

Une de mes amies, couturière autodidacte aux splendides créations, hôtesse de caisse.

Et tant de gens d'ici et d'ailleurs que je ne connais pas, ou peu, ou moins. Tant de gens que je croise et que je pense ordinaires, alors qu'ils cachent tous un secret, un joyau, une particularité... Je réalise alors que ce qui a de la valeur dans notre société n'est pas l'essence même des gens, mais leur potentiel de production.

Finalement, ce qui émerge des talents que nous avons tous, ne serait-ce pas ce qui est le plus commercialisable...? Ne serait-ce pas, pour beaucoup, une question de chance ?

Aujourd'hui, je veux rendre hommage au talent que l'on cache tous à l'intérieur de nous. A ce talent qu'on étouffe pour ne laisser voir que la partie "socialement acceptable et économiquement productive" de nos êtres. Je voudrais vous dire que chaque âme est unique et que chaque âme a quelque chose à apporter à ce monde. J'ai envie de dire qu'on devrait plus s'écouter et s'autoriser à explorer nos potentiels créatifs. Et on devrait tous poser deux minutes notre routine pour regarder vraiment les gens qui nous entourent et qui, parfois, nous montrent au quotidien des choses que l'on balaie car apparemment moins importantes que la fiche de paie ou le loyer, mais qui, pourtant, sont l'essence même de notre humanité.

J'ai une pensée pour tous ces autodidactes qui ont tout appris sur le tas, qui se sont auto-formés parce que personne n'avait confiance en eux, qui se sont battus pour être reconnus, ou qui au contraire, ont pratiqué leur art dans l'anonymat juste pour le plaisir de changer un peu le monde en transmettant une paix intérieure à leurs enfants ou leurs proches.

En cette fin d'année, toujours si douloureuse pour moi, pour nous, j'ai envie de voir la lumière intérieure des gens qui m'entourent, car c'est cette lumière qui nourrit mon être et que je nourris à mon tour.

 

Namasté !

 

Marie.

 

Ci-dessous, l'un des dessins de mon père, représentant Notre-Dame de Paris.

DESSIN PAPA